INTERFILIERE_MODECITY_IPSOS_ANITAACTIVE

MODE CITY & INTERFILIÈRE dévoilent les résultats de leur étude IPSOS sur les Françaises, le sport et leur lingerie

MAI 2016

A l’occasion de MODE CITY, le salon international de la lingerie et du swimwear, et INTERFILIERE, le salon leader des matières et accessoires pour la lingerie, le bain et l’activewear qui se tiendront à Eurexpo Lyon du 9 au 11 Juillet 2016, Eurovet a souhaité interroger les femmes sur leurs goûts et attentes en matière de pratique de sport et de lingerie.

Les sports « bien-être » en France sont en pleine expansion : avec 8.5 millions de coureurs et une augmentation de 32 % du nombre de coureuses en 2 ans, la France se positionne comme le 2ème marché le plus important d’Europe. Les Françaises changent leur mode de consommation et bousculent leurs habitudes pour associer l’activité physique au bien-être.

Quels sports les Françaises pratiquent-elles le plus ? Qu’est-ce qui détermine le choix de leur tenue de sport ? Quelles sont leurs exigences en matière de lingerie en général et quel budget sont-elles prêtes à investir ? Autant de questions auxquelles Eurovet et Ipsos ont répondu en interrogeant 1000 femmes pratiquant une activité sportive au moins une fois par semaine, constituant un échantillon représentatif de la population féminine française âgée de 20 à 55 ans, et résidant dans des agglomérations de plus de 300 000 habitants.

Marche, fitness et running : les activités sportives préférées des Françaises !

Lorsqu’on les interroge sur les sports qu’elles pratiquent régulièrement, 44% des françaises répondent la marche ou la randonnée. En seconde position, 1/3 des françaises pratiquent le fitness et le sport en salle, devant le running sur la troisième marche du podium (21%). Ces sports devancent des activités plus douces ou ludiques comme les sports aquatiques, la danse, la zumba ou la gymnastique (17%), le yoga ou le pilates (11%) ou encore des sports plus techniques comme les sports équestres (3%), de glisse (2%) ou de combat (2%).

A noter que les françaises les plus âgées préfèrent la marche (57%) aux autres activités sportives, tandis que les plus jeunes pratiquent des activités plus dynamiques, et à la mode, comme le fitness ou le sport en salle (41% des 20-24 ans et 40% des 25-34 ans).

Côté région parisienne, on pratique davantage le fitness (38% contre 29% en province) et le running (25% contre 17%) tandis que les provinciales sont plus adeptes de vélo (18%) que les franciliennes (15%).

Vêtements de sport : le confort avant tout

Les françaises s’accordent à l’unanimité : une tenue de sport doit avant tout être confortable (important pour 99% et très important pour 73% d’entre elles). Le prix est le second critère le plus important (important pour 92% des femmes, très important pour 40%), notamment pour les jeunes qui ont un budget plus limité à accorder à leur tenue de sport. Mais quand il s’agit de faire du sport, les françaises ne délaissent pas leur look pour autant : la coupe est importante pour 86% d’entre elles (très importante pour 36%) et le look l’est pour 73% (très important pour 19%). Enfin, élément essentiel du confort et du look, la matière est le troisième élément le plus important pour les sportives (importante pour 88% d’entre elles, très importante pour 30%).

Concernant les termes « techniques » liés à la lingerie de sport, les françaises connaissent les tissus à séchage rapide (96%), respirants (93%), antibactérien (91%), thermo régulants (83%), thermique (69%). Les fonctionnalités ou particularités comme les tissus anti-abrasion (56%), compressifs (54%), micro encapsulé (31%) ou bio sourcés (21%) sont elles, moins maîtrisées.

Pour concilier confort et look, il faut cependant mettre le prix et les françaises l’ont bien compris : près d’1 femme sur 2 (47%) dépense plus de 75€ par an pour sa tenue de sport. Dans le détail, plus elles font du sport, plus elles dépensent pour leur tenue : un tiers de celles qui font plus de 2 heures de sport chaque semaine dépense 100€ ou plus pour leur équipement sportif chaque année, contre seulement 10% de celles qui font moins d’1 heure de sport hebdomadaire.

Pour se sentir à l’aise, les françaises misent avant tout sur leurs baskets (élément le plus important pour 48% d’entre elles), mais aussi sur leur brassière ou leur soutien-gorge de sport : quand elles composent leur tenue, la brassière est le deuxième élément le plus important (cité en premier par près d’1 femme sur 5 – 17%), en particulier chez les françaises les plus jeunes. Leur bas de sport est le troisième élément auquel elles accordent le plus d’importance.

Tout compte fait, les françaises attendent beaucoup de leur lingerie de sport : c’est sans doute pourquoi, lorsqu’elles souhaitent en acheter, elles se rendent en grande majorité dans des magasins de sport (83%). Conséquence de cette recherche de confort, elles ont besoin d’essayer et sont donc peu nombreuses à commander leur brassière de sport sur Internet (12%), y compris parmi les plus jeunes.

Enfin, lorsqu’elles achètent leur lingerie de sport, les françaises sont partagées quant aux indications de tailles auxquelles se référer : 40% d’entre elles se fient aux tailles universelles (S, M, L…), 36% aux tailles de lingerie (bonnet et tour de dos) et 24% aux tailles européennes (36, 38, 40…). Et si près des deux tiers d’entre elles (63%) sont sûres de connaitre leur taille de soutien-gorge, 35% hésitent tout de même au moment de choisir leur taille, et 2% ne la connaissent pas du tout ! Ce qui est étonnant lorsque l’on sait que les statistiques montrent que 75% des françaises sont mal équipées.

Pourtant le choix d’un soutiengorge pour la pratique du sport est très important. En effet les seins, qui sont dépourvus de fibre musculaire, subissent à l’effort des mouvements vibratoires jusqu’à 9 cm de déplacement en hauteur à chaque foulée !

Même pour la lingerie et les maillots de bain, le confort passe en premier !

Lorsqu’elles achètent de la lingerie ou un maillot de bain, les françaises accordent également énormément d’importance au confort, important pour 99% d’entre elles s’agissant de la lingerie et pour 96% s’agissant des maillots de bain.

En matière de lingerie, les femmes privilégient l’aspect pratique : 92% d’entre elles font attention au prix (très important pour 43% d’entre elles) et à la matière qu’elles achètent (très importante pour 37%). Le look, même s’il reste important pour 7 femmes sur 10, est moins primordial, si ce n’est pour les jeunes, qui y font plus attention que les autres. 82% des françaises de 20-24 ans citent ainsi le style de leur lingerie parmi les critères les plus importants dans leur choix, 5 points de plus que l’ensemble des françaises interrogées et 9 points de plus que les françaises de 45 à 55 ans.

A l’inverse, plus que le côté pratique, c’est l’esthétique qui prime lorsque les françaises achètent un maillot de bain : la coupe et le look passent avant le prix et la matière de la pièce. Ils sont même très importants pour plus de la moitié d’entre elles : 57% des françaises déclarent en effet que le bien aller du maillot est très important, 51% en font de même en ce qui concerne le look. Néanmoins, si le prix et la matière n’arrivent qu’en 4ème et 5ème position, ils sont tout de même très importants pour 42% et 35% d’entre elles.

* Ce champs est obligatoire